Open Site Navigation
  • mnchassaigne

Devenir assistante virtuelle : avantage et inconvénient

Dernière mise à jour : 6 mai

Comme tous les métiers, celui d’assistante virtuelle a ses avantages et ses inconvénients. Mais si je l’ai choisie, c’est que cette activité me permet de m’épanouir professionnellement. Aujourd’hui, je partage avec toi ce qui fait, selon moi, la force de ce métier. Et pour être tout à fait objective, je te dévoile aussi son plus gros inconvénient.



L’avantage de l'assistante virtuelle : La polyvalence

Aucune chance de s’ennuyer

Je suis assistante virtuelle depuis juin 2020 et si j’ai choisi ce métier, c’est pour la polyvalence qu’il m’offre. J’ai la possibilité de réaliser tout un tas de missions. Je n’ai pas de limites dans ce que je peux faire pour un client, et c’est juste génial !

Je n’aurais pas pu opter pour une activité dans laquelle j’aurais dû faire la même chose, de façon régulière. J’ai besoin d’avoir des clients différents avec des missions différentes. Un peu d’administratif, un peu de réseaux sociaux, un peu de sites internet… Mon travail varie tous les jours et c’est parfait pour moi qui n’aime pas la routine.

Valoriser les apprentissages autodidactes

La polyvalence implique de maîtriser plein d’outils. Mais tu n’as pas besoin de formation diplômante. Si tu es autodidacte, tu peux vraiment réussir en tant qu’assistante virtuelle.

Personnellement, je me suis formée par moi-même. J’ai pris une multitude d’outils en main, tout simplement parce que j’adore ça. Aujourd’hui, les vidéos YouTube permettent de se former et d’apprendre de nouvelles choses très facilement.

Répondre aux besoins des clients, quels qu’ils soient

J’interviens dans trois domaines : le support client, l’administration générale et le social media. Mes clients apprécient cette polyvalence. Ils n’ont pas à recruter plusieurs personnes pour répondre à leurs besoins. Si je suis capable de remplir une mission, c’est à moi qu’ils la délèguent.

Bien sûr, il y a certaines tâches pour lesquelles un expert est nécessaire. Par exemple, un community manager ne fait pas la même chose qu’une assistante virtuelle. Établir une stratégie pour les réseaux sociaux, c’est un travail de community manager. Mais pour tout l’aspect technique un peu chronophage (créer les visuels, planifier du contenu), un client passera plus facilement par une assistante virtuelle dont les tarifs sont plus abordables.




L’inconvénient de l'assistante virtuelle : les contraintes horaires

Le revers de la médaille pour une assistante virtuelle, c’est que quand on veut se développer, on est bloqué par notre contrainte horaire.

Chaque mois, une assistante virtuelle se fixe un nombre d’heures maximum à faire pour pouvoir trouver un équilibre entre vie perso et vie professionnelle (je t’en parlais d’ailleurs dans les 6 erreurs à ne pas faire quand tu te lances comme assistante virtuelle (lire l’article). C’est très important d’établir cette limite et de savoir dire à un client qu’on ne pourra pas aller au-delà des missions déjà contractualisées.

Mais c’est aussi frustrant, une fois que tu as atteint ton plafond d’heures de devoir refuser des clients et de renoncer à du chiffre d’affaires supplémentaire ! Pour contourner le problème, tu peux soit faire appel à de la sous-traitance, soit augmenter tes tarifs.

Mais en tant qu’assistante virtuelle, il est compliqué de facturer 200 euros de l’heure ! Bien entendu, certaines assistantes pratiquent des tarifs plus ou moins hauts. Mais un tarif haut doit correspondre à une expertise et une valeur ajoutée très importantes, sinon aucun client ne paiera jamais ce prix-là.






Voilà, tu sais maintenant quels sont, selon moi, le principal avantage et le principal inconvénient du métier d’assistante virtuelle. Et toi, quels sont ceux qui te viennent à l’esprit ? Viens me le dire en commentaire !