Open Site Navigation
  • mnchassaigne

4 techniques pour trouver des clients quand on est assistante freelance

Dernière mise à jour : 6 mai

Pour se lancer dans l’assistanat, il faut évidemment trouver des clients. Mais comment prospecter quand on débute ? Et comment développer sa clientèle quand on n’est pas à l’aise avec le démarchage ? Pour t’aider à remplir ton agenda, voici 4 moyens d’attirer des clients pour une assistante virtuelle, ainsi que l’étape préparatoire indispensable avant de commencer.






Établir une stratégie avant de proposer ses services d'assistante indépendante

Désolée pour celles qui cherchaient une recette miracle ou une solution magique pour trouver des clients. Il n’y en a pas ! Décrocher des contrats demande du travail avant même de commencer à prospecter. Tu vas en effet devoir établir une stratégie pour pouvoir attirer à toi les bons clients.

Tu ne pourras pas démarcher efficacement si tu n’as pas réfléchi préalablement à :

  • ta spécialisation ;

  • ton positionnement ;

  • ton client idéal ;

  • l’offre qui répond aux besoins de ce client idéal ;

  • une stratégie de prix adaptée ;

  • ta valeur ajoutée.

C’est un gros travail qui ne prend pas 5 minutes ni même une journée. Pour te donner une idée, les femmes qui suivent ma formation y passent en moyenne un mois et demi. Ce sont des questions auxquelles il n’est pas facile de répondre. Mais c’est au prix de cette réflexion profonde que tu seras capable, par la suite, de prospecter de manière efficace, avec l’une des quatre techniques suivantes.


Choisir la prospection dure pour trouver des clients quand on est assistante freelance

La prospection dure consiste à chercher de nouveaux clients en les contactant directement via du phoning ou de l’emailing. Si tu optes pour cette technique, tu vas d’abord devoir te créer une base de données de contacts. Et elle ne devra contenir que des personnes correspondant à ton client idéal (d’où l’importance de l’avoir défini plus tôt !).

Pourquoi ? Parce que ta stratégie de communication est calibrée pour faire réagir ce type de prospects en particulier. Les entrepreneurs que tu vas contacter doivent être ouverts à ce genre de démarchage. Sinon, tu vas perdre ton temps.

Pour être efficace avec la prospection téléphonique ou par mail, tu vas également devoir réfléchir à la façon d’amener les choses vis-à-vis de ta cible. Il n’y a pas de place pour l’improvisation. Construis un discours cohérent pour « te vendre » auprès de tes prospects.


Se lancer dans la prospection douce afin d'attirer des clients pour une assistante virtuelle

Si tu n’es pas à l’aise avec le démarchage direct, tu préfèreras certainement la prospection douce. Il s’agit de produire du contenu gratuit sur les réseaux sociaux, sur un blog ou à travers une newsletter pour attirer naturellement à toi ton client idéal. On parle d’inbound marketing, de content marketing ou de stratégie de contenu. C’est la technique que j’utilise pour trouver mes clients en tant qu’assistante virtuelle.

Psychologiquement, je trouve ça plus facile que d’aller me confronter directement à des prospects. Mais cela demande quand même beaucoup de travail. Tout d’abord, tu vas devoir savoir où se trouve ton client idéal pour communiquer au bon endroit. Rien ne sert de créer des posts sur Instagram s’il préfère LinkedIn !

Ensuite, tu dois connaître ses problématiques sur le bout des doigts pour créer du contenu qui lui soit utile. Là encore, tu vois toute l’importance de travailler ta stratégie en amont. En l’aidant à trouver des solutions à ses problèmes, tu vas prouver ton expertise et le rassurer sur tes compétences. Il aura ainsi envie de prendre contact avec toi. Et c’est justement ce que tu cherches !

Car créer du contenu sans but ne sert à rien. L’objectif est de capter l’attention de ton client idéal pour lui donner envie d’aller plus loin avec toi. Pour cela, je te conseille de mettre en place un tunnel de vente. Il s’agit de créer un parcours pour amener un prospect potentiel à faire appel à tes services. Par exemple, si ton client idéal communique sur Instagram, ce réseau social sera ta porte d’entrée pour l’approcher. En créant du contenu qui répond à ses besoins, tu vas l’inciter à télécharger ton freebie. Comme il solutionne parfaitement une de ses problématiques, il aura envie de réserver un appel découverte avec toi. Et c’est au cours de cet appel que tu pourras lui vendre tes prestations. Ce n’est qu’un exemple de tunnel de vente. Il en existe beaucoup d’autres, mais tu comprends la démarche : capter l’attention de ton client idéal pour l’amener à te contacter.






Utiliser les plateformes en ligne pour développer sa clientèle d'assistante digitale

Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation entre clients potentiels et assistantes virtuelles : Malt, 5euros.com, 1001secretaires… Je t’avoue que je n’ai jamais eu besoin de les utiliser, car la prospection douce m’a toujours suffi pour trouver mes clients. Et pour être tout à fait honnête, je n’avais pas un bon a priori sur ces places de marché en ligne.

Mais il y a quelques mois, pour ce blog, j’ai interviewé trois assistantes freelances qui s’en servent ou s’en sont servi, et j’ai changé d’avis. Elles m’ont convaincu que les plateformes en ligne peuvent être utiles pour :

  • se forger une expérience quand on commence ;

  • récupérer des avis clients ;

  • prendre confiance en soi ;

  • tester ses offres ;

  • se sentir plus à l’aise dans ses missions.


Pour voir par toi-même si les plateformes en ligne sont un bon moyen d’attirer des clients pour une assistante virtuelle, je te conseille d’aller lire l’article dédié.


Créer son réseau pour trouver plus de clients dans on est assistante indépendante

Quand on est entrepreneure (et tu l’es puisque tu es assistante virtuelle), avoir un réseau professionnel permet d’augmenter les opportunités de trouver de nouveaux clients, grâce à la recommandation.

Pour que cela fonctionne, inutile de multiplier les contacts avec des personnes que tu ne connais pas. Au contraire, crée des liens avec des entrepreneurs qui partagent les mêmes valeurs que toi et avec lesquels tu t’entends bien. En discutant sincèrement avec d’autres chefs d’entreprise sur les réseaux sociaux, tu peux te constituer un solide réseau de « business friends ». Tu peux également le faire dans la vie réelle, en allant travailler dans un espace de coworking ou en participant à des événements entrepreneurs, par exemple.

Dans un cas comme dans l’autre, cela va te permettre d’avoir des gens avec qui échanger sur tes problématiques de cheffe d’entreprise et de te sentir moins isolée. Et cerise sur le gâteau, si un jour ils ont besoin d’une assistante virtuelle, ils penseront naturellement à toi. Ou alors, ils te recommanderont à leurs connaissances qui cherchent une.




Voilà, j’espère que ces 4 moyens d’attirer des clients pour une assistante virtuelle t’aideront à remplir ton agenda ! Mais comme tu le vois, que tu passes par la prospection dure, la prospection douce, les plateformes en ligne ou ton réseau professionnel, tu dois toujours avoir une connaissance fine de ton client idéal pour le convaincre de travailler avec toi. Car si ce que tu proposes ne correspond pas à un réel besoin, ça ne marchera pas. Alors, étudie ta cible avec soin et tu pourras signer des collaborations avec des clients avec lesquels tu vas kiffer travailler ! Et si tu as besoin d’aide pour mettre en place toutes ces stratégies d’acquisition, ma formation pourra certainement t’y aider.