Open Site Navigation
  • mnchassaigne

9 astuces pour se sentir moins seule quand on travaille de chez soi


Quand on travaille à la maison, on peut être confrontée à la solitude de l’entrepreneure. Pourtant le manque d’interactions et le sentiment d’isolement ne sont pas une fatalité. Aujourd’hui, je te dévoile 9 moyens pour s’entourer et se sentir moins seule, même quand on est solopreneure !





Travailler seule, ce n’est pas fait pour tout le monde


Sur les réseaux sociaux, tu as sûrement vu des dizaines de publications vantant les mérites du télétravail, couvrant d’éloges le métier d’assistante virtuelle ou insistant sur le bonheur de devenir sa propre patronne…


Et tu t’es peut-être lancée pour consacrer plus de temps à tes enfants, éviter des heures de trajets jusqu’à ton lieu de travail ou ne pas avoir à côtoyer un boss et des collègues relou…


Mais travailler depuis chez soi, ce n’est pas que confort et facilité ! Ça implique de savoir s’autodiscipliner pour se mettre au travail même quand :

  • tes enfants chahutent dans la pièce d’à côté ;

  • tes amis ou ta famille débarquent pour boire un café « parce que tu as le temps, tu es chez toi » (#vismavie) ;

  • tu as une flémingite aigüe !

L’autre réalité du solopreneuriat, c’est la solitude que tu peux être amenée à ressentir. Pour certaines personnes, ça ne pose pas de problème. Mais pour d’autres, c’est une vraie souffrance. Je me souviens d’une assistante virtuelle qui s’est lancée un petit peu après moi. Elle était salariée et ne rêvait que de se mettre à son compte. Mais moins d’un an après, elle m’a avoué qu’elle vivait très mal son isolement et que travailler seule chez elle la minait.


C’est une problématique dont il faut avoir conscience et qui dépend de chaque personne. Tout le monde n’est pas fait pour travailler de chez soi. À toi de bien te connaître pour savoir si tu en es capable. Mais si ça peut te rassurer, tu peux être très entourée même en étant solopreneure.



1. Se faire des business friends sur les réseaux sociaux pour se sentir moins seule


Je me suis lancée pendant le premier confinement. Autant te dire que les interactions avec l’extérieur étaient quasi inexistantes ! Pourtant, je ne me suis jamais sentie seule dans mon activité. Car, dès le départ, je me suis fait des business friends sur Instagram.


Quand tu fais ta prospection sur les réseaux sociaux, tu es amenée à discuter avec plusieurs personnes. Et comme dans la vraie vie, tu vas avoir des affinités avec certaines d’entre elles. Personnellement, je me suis fait de véritables amis, avec lesquels j’échange très régulièrement et que j’ai même rencontrés dans la vraie vie (je te le recommande fortement, d’ailleurs !).


Le gros avantage des business friends, c’est que ce sont des personnes qui comprennent ton quotidien de freelance, tes doutes, tes peurs et tes problématiques. C’est beaucoup plus facile de discuter avec eux de ton univers professionnel qu’avec ta famille ou tes amis qui ne connaissent pas les réalités du monde de l’entrepreneuriat. C’est donc vraiment un bon moyen de se sentir moins seule dans son activité.


2. S’entourer grâce aux collectifs


Si l’approche directe te met mal à l’aise, tu as aussi la possibilité de rejoindre des collectifs ou des groupes sur les réseaux sociaux. Il y en a beaucoup sur Facebook. Avec Marjorie Picard et Audrey Kaczorek, on a préféré Instagram pour créer le Café des AV. C’est l’opportunité pour toi de venir nous rejoindre en live tous les mercredis à 13 h, pour échanger, poser tes questions et rencontrer d’autres assistantes virtuelles. Au fil des discussions, tu vas pouvoir créer des liens et te faire des business friends !


3. Rejoindre des communautés payantes pour se sentir moins seule


À côté des collectifs gratuits, il existe aussi des communautés payantes. Ce sont des réseaux sur lesquels tu trouves des personnes avec les mêmes attentes que toi et un accompagnement pour vous faire grandir ensemble dans votre activité d’entrepreneure. Je te donne deux exemples (mais il en existe bien d’autres) :




4. Briser le sentiment d’isolement dans un mastermind


Pour aller encore plus loin sur les problématiques d’entrepreneuriat, tu peux aussi rejoindre un mastermind. Dans ces groupes de discussion, également payants, tu vas partager tes objectifs, tes accomplissements et tes difficultés avec d’autres entrepreneurs. Et ensemble vous allez vous motiver et trouver des solutions en utilisant l’intelligence collective.


5. Participer à des séminaires pour rencontrer d’autres entrepreneures


Pour se sentir moins seule, il y a également la possibilité d’assister à des séminaires. Il en existe en ligne, mais mes préférés, ce sont ceux en présentiel.


Pour avoir organisé le premier séminaire des assistantes virtuelles en mai 2022, je peux t’assurer que les rencontres que tu y fais sont précieuses. Les filles qui y ont participé sont toujours en contact. Elles se tirent vers le haut, partagent leurs projets et organisent même une visio commune tous les mois ! C’est génial pour créer des liens et être épaulée par des personnes qui te comprennent et savent ce que tu traverses. Si tu veux connaître ça, toi aussi, réserve ta place pour la prochaine édition !


6. Créer des liens grâce à une formation


On n’y pense pas toujours, mais suivre une formation en ligne peut également permettre de bien s’entourer. Je ne parle pas de celles où tu te contentes de regarder des vidéos. Mais de celles qui te donnent accès à une communauté. Tu vas pouvoir y rencontrer d’autres entrepreneurs comme toi et peut-être t’y faire des amis.


Ça ne marche pas à tous les coups, bien sûr. Mais en y mettant un peu de volonté, je suis sûre que tu vas réussir à créer des liens avec certaines personnes. C’est comme quand tu vas en soirée. Si tu restes dans ton coin, tu t’ennuies. Mais si tu t’ouvres aux autres, tu peux faire de merveilleuses rencontres ! Quand on travaille sur le web et à la maison, c’est très important d’être ouverte si on veut se sentir moins seule !


7. Vaincre la solitude de l’entrepreneure en intégrant une agence d’assistantes virtuelles


Mon amie Lucie Champvert a créé la Hive Agency. Au-delà du placement d’assistantes virtuelles auprès d’entrepreneurs, ce qui fait la différence, c’est l’esprit communautaire qu’elle a su créer.


Ici, toutes les assistantes se connaissent. Des lives sont organisés régulièrement sur des thèmes particuliers. Et des visios permettent de faire connaissance, d’échanger et de partager ses problématiques.


8. Rejoindre un réseau professionnel pour se sentir moins seule


Ce n’est pas parce que tu travailles en ligne que tu ne peux pas avoir un lien avec la vraie vie ! Pour rencontrer d’autres entrepreneurs, pense aux réseaux physiques. À côté de chez toi, il y a forcément des réunions du Café des entrepreneurs, un club BNI ou d’autres associations similaires. Renseigne-toi auprès de la chambre de commerce de ton secteur pour connaître les réseaux existants.


Tu vas certainement rencontrer des chefs d’entreprise qui ne connaîtront pas du tout ton métier. Mais c’est justement l’occasion de le présenter… et pourquoi pas de t’ouvrir de nouvelles opportunités professionnelles !


9. Travailler dans un espace de coworking


Mon dernier conseil pour se sentir moins seule quand on travaille à la maison, c’est de… sortir de chez soi ! Si tu as besoin de voir du monde et de changer de cadre, réserve une place dans un espace de coworking de temps en temps. Tu pourras travailler tout en étant entourée d’autres personnes. Et tu pourras même échanger avec elles autour de la machine à café !










J’adore avoir mon bureau à la maison et travailler seule chez moi. Cela me permet de rester focus sur mes tâches. Et grâce aux contacts avec mes clientes et mes business friends sur les réseaux sociaux, je ne me sens jamais isolée. Mais on ne ressent pas toutes la même chose. J’espère que ces quelques astuces pour se sentir moins seule t’auront aidée. D’ailleurs, si tu veux rencontrer d’autres assistantes virtuelles, n’oublie pas : avec Marjorie et Audrey, on te donne rendez-vous tous les mercredis à 13 h pour le Café des AV !