top of page
  • Laura L

Une assistante virtuelle n’est pas polyvalente (et ne doit pas tout savoir faire)

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo où nous allons explorer ensemble la différence cruciale entre être polyvalente et vouloir tout faire en tant qu'Assistante Virtuelle.


La polyvalence est souvent perçue comme la capacité à jongler avec plusieurs tâches. Cependant, il est essentiel de comprendre que, même flexible, une assistante ne doit pas s'éparpiller au point de perdre en spécialisation.


Nous débuterons par définir ce qu'implique réellement la polyvalence dans notre métier. Il s'agit de savoir s'adapter à diverses tâches sans sortir de son domaine d'expertise. Nous examinerons des exemples concrets de compétences polyvalentes indispensables, telles que la gestion administrative, la planification et la communication efficace.


Cependant, il existe des dangers à vouloir tout faire et tout savoir faire. Vouloir répondre à toutes les demandes peut mener à une surcharge de travail, une baisse de la qualité de service et une perception négative de la part des clients, qui pourraient douter de votre maîtrise des tâches proposées.


Pour éviter ces défis, nous discuterons de l'importance de fixer ses limites et de définir clairement ses forces. Je vous montrerai comment clarifier vos compétences principales, créer un portfolio centré sur vos services les plus performants et pourquoi il est parfois judicieux de déléguer ou collaborer sur certains projets.


Enfin, nous aborderons les avantages considérables de se concentrer sur ses forces, notamment en termes de qualité de service, de tarification adaptée et de potentiel de recommandations par vos clients satisfaits.




Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page