Open Site Navigation
  • mnchassaigne

3 actions qui ont fait décoller mon entreprise

Dernière mise à jour : 2 juin

Il y a quelques semaines, j’ai été invitée sur le podcast « Libère ton leadership ». Séfora Nahmani, coach business de Lux impulsion, m’a interviewée sur mon parcours et ma vision de l’entrepreneuriat. Elle m’a notamment demandé quelles sont pour moi les 3 règles d’or pour réussir en business. Ça m’a donné envie de partager avec toi les 3 principes que j’applique au quotidien. Je suis persuadée que c’est grâce à eux que j’ai construit une entreprise rentable et dépassé mes objectifs.






Règle n° 1 pour réussir en business : passer à l’action


On n’a rien sans rien


Je le répète sans cesse aux femmes qui suivent ma formation. Tu peux avoir les meilleures idées dans ta tête. Tant qu’elles y restent, tu ne sauras jamais si elles vont fonctionner. Pour que ton entreprise ait du succès, tu n’as pas d’autre choix que de te lancer et de faire les choses qui doivent être faites.


Chaque cas est différent. Il n’y a donc pas une action spécifique à réaliser pour réussir en business. Mais si tu veux atteindre un objectif, tu dois t’en donner les moyens, quels qu’ils soient. Par exemple, si tu veux trouver plus de clients, tu peux :

  • passer des appels de prospection ;

  • créer du contenu sur les réseaux sociaux (ça, c’est ma technique préférée  !) ;

  • rejoindre un réseau d’entrepreneurs…

Peu importe ce que tu choisis de faire, du moment que tu passes à l’action. Car ce que je peux te prédire, c’est que si tu ne fais rien, tu n’obtiendras rien.


Surmonter sa peur


Pour beaucoup d’entrepreneurs, c’est la peur qui les retient d’agir. Et c’est vrai que passer à l’action peut être inconfortable. On se pose plein de questions. Est-ce que ça va marcher ? Est-ce que je choisis la bonne option ? Est-ce que cela va réellement me permettre de réussir en business ?


Tout le monde a peur. Moi-même, à chaque fois que je lance une nouvelle session de ma formation pour assistantes virtuelles, je me demande si j’aurais assez de candidates pour la remplir. Mais je n’ai jamais laissé mes peurs me paralyser au point de ne pas agir.


Mon astuce, c’est d’essayer de me détacher du résultat. Bien sûr qu’une action peut se révéler inutile, voire te faire perdre du temps et de l’argent. Mais personnellement, je me dis que si ça ne marche pas d’une façon, j’en trouverai une autre ! En essayant de ne pas mettre trop d’enjeux émotionnels sur l’atteinte de tes objectifs, tu auras moins de mal à passer à l’action.


Un échec n’est pas définitif


La plus grande peur quand on se lance dans quelque chose, c’est que ça ne marche pas. D’ailleurs, c’est sûr, à un moment, tu vas rencontrer des échecs.


Je suis passée par là. J’ai créé ma formation parce qu’on me posait énormément de questions sur la façon dont j’avais réussi à devenir une assistante virtuelle rentable en tout juste 6 mois. Alors, quand je l’ai sortie, j’étais persuadée que j’allais remplir la première session en un rien de temps. J’ai vite déchanté ! Les personnes qui consomment des conseils gratuits sont rarement prêtes à payer pour se faire accompagner.


À ce moment-là, j’aurais pu jeter l’éponge. Mais j’étais convaincue que mon programme pouvait réellement apporter quelque chose aux femmes qui allaient le suivre. Alors, je suis passée à l’action. J’ai communiqué dessus sans relâche. Au point que je craignais de saouler les gens ! Mais j’ai continué. Et finalement, six personnes m’ont fait confiance. Leurs retours sur ma formation ont été tellement bons, qu’ils ont convaincu d’autres personnes de s’inscrire à leur tour. Et c’est comme ça qu’en moins d’un an et demi, j’ai formé une trentaine de femmes à devenir des assistantes virtuelles rentables.


La première fois que tu vas passer à l’action, ça ne va certainement pas être parfait. Mais tu verras ce qui fonctionne ou pas. Tu pourras ajuster au fur et à mesure. C’est comme pour le sport : le plus difficile, c’est de s’y mettre. Mais une fois lancée, tu seras dans un élan qui te poussera à continuer à avancer pour atteindre tes objectifs.




Règle n° 2 pour réussir en business : ne pas rester sur ses acquis


Le plus grand danger pour un entrepreneur, c’est de se reposer sur ses lauriers. Peut-être qu’aujourd’hui, tu as assez de clients et tu te dis que tu n’as plus d’efforts de développement à fournir. C’est faux.


Déjà, je trouve ça extrêmement triste de ne plus avoir de challenges à relever. Ça enlève tout le sel de l’entrepreneuriat. Mais surtout, ta situation actuelle ne reflète pas ta situation future. Qui te dit que tu auras toujours un planning plein dans six mois, un an ou deux ans ? À ce moment-là, tu auras besoin de prospecter à nouveau. Mais si tu restes sur tes acquis, ton offre sera forcément moins alléchante. Les techniques et les logiciels évoluent très vite dans le métier d’assistante virtuelle et il est donc important d’investir dans la formation.


Stagner en réalité, c’est régresser. Pour réussir en business, il faut sans cesse apprendre de nouvelles choses. Cela te permettra de rester dans le mouvement et de toujours mieux servir tes clients.


Règle n° 3 pour réussir en business : savoir s’entourer


Parfois, lorsqu’on devient entrepreneure, notre entourage est un frein. Ta famille ou tes proches peuvent te dissuader de te lancer. Non pas par malveillance, mais parce qu’ils projettent leurs peurs sur toi. Tu vas t’engager dans une voie qu’ils ne sont pas prêts à prendre et ils ont l’impression de te protéger. La réalité, c’est qu’ils ne comprennent tout simplement pas le nouveau monde qui s’offre à toi.


Pour te libérer de leurs angoisses et réussir en business, il est donc important de t’entourer de personnes qui vivent la même réalité que toi. Pour cela, je t’encourage à t’ouvrir et à échanger avec d’autres entrepreneurs.


Sur les réseaux sociaux, tu peux te faire de vrais business friends. Des gens qui vont te soutenir. À qui tu vas pouvoir parler de tes joies, de tes réussites, mais aussi de tes doutes et de tes frustrations. Grâce à leurs feedbacks, tu trouveras du réconfort et des pistes de réflexion auxquelles tu n’aurais pas pensé toute seule. Parler avec des gens qui comprennent ce que tu vis va te permettre d’évoluer, de voir plus loin et de passer à l’action plus facilement.


Et petite précision : ce n’est pas parce que tu es assistante virtuelle que tu ne peux pas rencontrer tes business friends in real life ! Je l’ai fait avec de nombreux entrepreneurs que j’ai connus sur Instagram. Et ça a encore renforcé nos liens.




Il n’y a pas de recette miracle pour réussir en business. Mais il y a quand même quelques ingrédients indispensables ! Pour moi, ce sont le passage à l’action, la formation continue et les liens avec d’autres entrepreneurs. J’ai adoré discuter de cette question (et de beaucoup d’autres) dans le podcast « Libère ton leadership ». D’ailleurs, je t’encourage à aller l’écouter. Au-delà de mon témoignage, il est rempli de conseils de Séfora Nahmani, coach business de Lux Impulsion.